Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité.
Karl Gustav Jung
Le présent est le passé du futur. Fixer les pensées vers le passé ou le futur nous éloigne des moments précieux du présent. Trouver l’équilibre entre l’âme, l’esprit et le corps revient sous le regard alchimique à travailler sur le soufre, le mercure et le sel, la lumière et la matière. Permettre aux émotions de se libérer et laisser la lumière percer l’obstacle. Une seule allumette suffit pour faire disparaître l’obscurité.

Nous faisons partie de cette Terre et sommes sensibles à sa vibration, bien qu’elle ne soit pas directement perceptible. Réussir à sentir cette vibration et se mettre en résonance avec elle procure un ressenti qui nous maintient en équilibre et favorise notre bonne santé physique et psychique.

S’assoir au bord de la mer, sur une falaise face au vent, se laisser fouetter le visage avec un mélange d’air, d’eau et de sel, on retrouve les trois principes alchimiques. Fermer les yeux et s’abandonner à toute pensée en se concentrant uniquement sur son souffle, conduit à un ressenti de l’unité, si naturelle, mais aussi si souvent rejeté. La division et la ségrégation, si elles sont traitées avec bienveillance, devraient se rassembler pour former cette unité. Tout ce qui est en haut est aussi en bas et tout ce qui est en bas est aussi en haut.